Cher Mesut, 

Le 22 juillet 2018, la planète du football a appris ta décision d’arrêter ta carrière international. Toi qui a tant œuvrer pour la football allemand, tu as décidé qu’il était tant de tourner la page, après plus de 90 matchs, 23 goals et 40 assists.

Malheureusement, tu n’arrête pas ta carrière international pour des raisons sportifs mais pour des raisons extra-sportifs. Tu ne te sens plus respecter au sein de ta fédération de football. On aurait pu parler du niveau général de l’équipe d’Allemagne durant la Coupe du Monde 2018 mais les journaux ont trouvé avec toi leur « tête de turc ». 

En postant une photo, avec le président de la Turquie, tu as déclenché malgré toi un vrai débat national sur les joueurs issus de l’immigration. Ce débat a permis à la généralisation et la banalisation du racisme envers les joueurs issus de l’immigration. Car, oui Mesut, tu as raison. Il y a une réel banalisation du racisme en Allemagne. Il n’y a cas voir les dernières élections fédérales allemandes. Pour la premier fois, le parti de l’AFD (considéré comme d’extrême droite) est rentré au parlement avec plus de 15% du suffrage. 

Ta décision a démontre, comme tu le dis si bien, que lorsque l’Allemagne gagne tu es allemand mais lorsqu’elle perd alors tu deviens un immigré, parce que tu es turc? ou Musulman? Ça personne peut y répondre clairement . Tu es d’un coup devenu l’incompris. On a remis en doute ta loyauté envers le maillot de l’équipe national et on t’a reproché ta proximité avec le dirigeant de ton pays d’origine. Ta fédération n’a su comprendre que le monde était complexe et diversifié. Qu’il est possible d’être allemand tout en gardent une identité turc par rapport à tes racines et tes ancêtres. Tu as été insulté et trainé dans la boue par des gens qui t’ont acclamé lors de la victoire en 2014

Le modèle allemand qui avait tant marqué les esprits depuis la Coupe du Monde 2010, par son football plaisant et par la diversité et l’intégration de ses joueurs d’origine étrangères dont tu étais le principal ambassadeur, ce modèle est mort avec toi…

On retiendra de toi, cette coupe du monde 2014, que tu as pu soulever avec tout tes potes de la Mannschaft. Ta révélation lors de la Coupe du Monde 2010, ou tu avais subjugué par tes passes tout le football mondial. On retiendra de toi, tes passes millimétrées, ton goals et tes gestes techniques. On retiendra de toi, ton profil de joueur si rare dans le football actuel et qui tend à disparaître. Tu es un artiste du ballon et malgré cette coupe du monde 2018, tu restera à jamais comme un joueur majeur du football allemand.

Merci Mesut

  1539213-mesut-ouml-zil-apr-egrave-s-la-950x0-1.jpg

Publicités